L’état encourage la transition énérgétique de votre habitation, différentes aides sont proposées. 

Fonctionnement des Pompes à chaleur 

Les pompe à chaleur air utilisent l’énergie gratuite de l’environnement dans l’air. Les dispositifs vont donc être chargé d’augmenter cette température.

Fonctionnement d’une pompe à chaleur

Air Air 

Comment la pompe à chaleur augmente la température de l’air ?

La pompe a chaleur capte les calories présentes dans l’air, le sol, l’eau selon le modèle et augmente sa température pour la rendre utilisable dans le système de chauffage.

Fonctionnement d’une pompe à chaleur s’articule en 3 cycles:

1-Captation des calories présentes dans l’air

2-Augmentation de la température de l’air

3-Distribution de la chaleur dans l’habitation

 

Comment la pompe à chaleur augmente la température de l’air en plein hiver ?

La pompe à chaleur utilise un liquide antigel frigorigène, il s’agit d’un liquide très froid.

Les  propriétés du fluide  permettent de capter les calories présentes dans l’air même par basse température. Une fois réchauffé, ce fluide passe à l’état gazeux. Pour augmenter encore sa température ce gaz va être comprimé grâce au compresseur.

C’est cette chaleur qui va ensuite être transmise à l’eau du circuit hydraulique de chauffage. En transmettant sa chaleur au système de chauffage le fluide va se refroidir et se liquéfier à nouveau.

Et la boucle recommence…

Pompe à chaleur Air/Eau

Fonctionnement d’une pompe à chaleur

Air/Eau

Fonctionnement d’une pompe à chaleur Air/Eau

La pompe à chaleur air/eau est un système de chauffage qui captent les calories de l’air extérieur puis les converties en chaleur afin de chauffer l’eau qui sera ensuite distribuée à travers le circuit de chauffage.  Pour comprendre le fonctionnement d’une pompe à chaleur air/eau, il est important de se pencher sur le rôle des composants suivants :

L’évaporateur va transformer le fluide frigorigène de l’état liquide en vapeur

Le compresseur va augmenter la pression et la chaleur du gaz

Le condenseur va chauffer l’eau du circuit de chauffage par l’intermédiaire du fluide frigorigène

Le détendeur va diminuer la température du gaz et la pression. La vapeur obtenue permet la reprise d’un nouveau cycle

L’unité extérieure « pompes biblocs » chargée de puiser les calories de l’air  pour distribuer l’énergie dans le circuit de chauffage.

Comment la pompe à chaleur augmente la température de l’eau ?

Le processus d’une pompe à chaleur air eau est défini par ces 4 étapes successives: 

  • Le fluide frigorigène à l’état liquide capte les calories présentes dans l’air extérieur et élève sa température avant de se transformer en gaz
  • Un compresseur électrique aspire le fluide gazeux, le compresse et le fait monter en pression
  • La condensation du fluide, devenue vapeur à haute pression, permet ensuite la transmission de la chaleur à l’eau de chauffage et le gaz redevient liquide
  • La pression du fluide chute sous l’effet du détendeur avant la phase d’évaporation

C’est cette succession de phases liquides et gazeuses qui permet au fluide frigorigène de transmettre au système de chauffage l’énergie contenue dans l’air extérieur.  Pour fonctionner, la pompe à chaleur air-eau consomme de l’électricité qui alimente le moteur électrique servant à compresser le fluide frigorigène.  Le rendement d’une PAC est exprimé par son COP (Coefficient de Performance) exprimant la quantité de chaleur produite par rapport à l’énergie électrique consommée par le compresseur. Plus le COP est élevé, plus la PAC est performante. Une PAC air-eau dotée d’un COP de 3 signifie que l’appareil restitue 3 kWh d’énergie thermique (chaleur) pour 1 kWh d’énergie électrique consommée.

Ballon thermo

dynamique

Fonctionnement d’un ballon thermodynamique

Fonctionnement d’un ballon thermodynamique

 

Un chauffe-eau thermodynamique fonctionne de la même façon qu’une pompe à chaleur. Il utilise les calories présentes dans l’air pour réchauffer un liquide. Ce liquide restitue ensuite la chaleur au ballon d’eau pour produire de l’eau chaude sanitaire. Différentes études comparatives ont prouvé que les chauffe-eaux thermodynamiques et solaires sont des équipements sanitaires de production d’eau chaude très performants. Ils permettent d’économiser jusqu’a 50 % d’énergie par rapport à une production d’eau chaude associée à une chaudière, et jusqu’à 70% par rapport aux chauffes-eaux électriques ou à gaz. Certains modèles intègrent une résistance électrique capable de prendre le relai en cas d’une baisse de température excessive pour la PAC. 

 

                                                                                                  © Viessman  

Les avantages d’une pompe à chaleur

Quels sont les avantages d’une pompe à chaleur ? 

Dans le but d’améliorer la performance énergétique de votre logement, l’Etat propose des subventions sur différents modèles de pompes à chaleur avec les avantages suivants:

 Jusqu’à 70% d’économie d’énergie sur votre facture chauffage 

Soutien du gouvernement au travers différentes aides et subventions.

Valorisation votre patrimoine immobilier.

Réduction votre emprunte carbone sur le climat.

Amélioration et optimisation du confort de votre habitation.

  

Pourquoi équiper son foyer d’une pompe à chaleur ?

En plus d’être écologiques, les pompes à chaleur se révèlent être  économiques. Aujourd’hui, elles proposent des coefficients de performance (COP) très élevés ce qui leur confèrent un rendement maximal.

Certains modèles de pompes à chaleur ont l’avantage d’être réversibles, c’est-à-dire qu’elles peuvent aussi bien distribuer de  l’air chaud et de l’air froid. . Ce type d’équipement fournit ainsi une température homogène dans toutes les pièces du logement, et ce, quelle que soit la saison. 

De plus, de nos jours, les PAC chauffent très rapidement, sont relativement silencieuses, et leur autonomie permet de ne pas avoir recours à un chauffage d’appoint.  

Quelques caractéristiques d’une pompe à chaleur

  • Présente des dimensions comparables à celles d’une chaudière au sol classique.
  • Existe également en version hybride combinant une chaudière et une pompe à chaleur.
  • Utilise toujours la fonction la plus économe en énergie (version hybride).
  • Fonctionne à un régime basse température, ce qui nécessite une habitation bien isolée et un système de distribution de chaleur fonctionnant à basse température.

Entretien d’une pompe à chaleur 

Contrairement à une chaudière traditionnelle, il n’y a pas d’obligation de faire entretenir votre pompe à chaleur régulièrement (sauf si elle est soumise à un permis d’environnement). L’entretien de votre dispositif reste néanmoins conseillé, car un bon nettoyage de l’installation permet d’en améliorer les performances.

Réduisez votre empreinte carbone

Les dépenses liées au chauffage pèsent de plus en plus lourd dans le budget des ménages. Logique, puisque le prix de l’énergie lui-même ne cesse d’augmenter. Si vous envisagez de remplacer votre système de chauffage vieillissant, la pompe à chaleur peut être la solution pour diminuer drastiquement votre consommation d’énergie.

En effet, selon l’énergie utilisée à l’origine, le montant de vos factures de chauffage va être divisé par 2, voire 3 ou 4. Si votre ancien système fonctionnait au gaz naturel ou au fioul, vos dépenses de chauffage seront au moins réduites de moitié. Si vos appareils exploitaient le propane ou l’électricité, vos coûts de chauffage pourraient être divisés par 3, voire 4. En moyenne, le ratio de rendement s’établit à 1 kWh payé pour 3kWh de chaleur produite.

Qui peut en bénéficier?

Tout le monde peut en bénéficier dans la mesure où les conditions d’éligibilité sont respectées. Pour en savoir plus sur votre éligibilité, vous pouvez directement faire le test ici.